Eddie Roberts – Roughneck

Eddie Roberts est un guitariste et compositeur de jazz né au Pays de Galles en 1971. Il apprend le piano mais s’intéresse plutôt à la guitare en écoutant les disques de son frère aîné, de Hendrix à Black Sabbath… En 1999, il se produit à Leeds au sein du groupe de jazz fusion The New Mastersounds ; cinq ans plus tard il entame une carrière solo et signe l’album Roughneck chez One Note. Qui démarre avec un titre éponyme dont le groove m’évoque Rose Rouge et se poursuit avec des effusions funk riches en trompette et percussions (Diggin’ Deeper, Costa del Soul) ; avant le piano peinard d’Every Goodbye… Le rythme mêlé de samples d’Eazin’ Down a l’air inspiré par Mr. Scruff avec lequel Eddie a collaboré en 2003, précédant les riffs addictifs de New Life… Avec sur la pochette une guitare en noir et blanc qui me fait penser à la photo que j’avais prise de ma basse au temps où j’en jouais, le swing jazz dub de Roughneck s’écoute très bien entre Carnet de Routes et In Between.