Dr. Dre – 2001

André Romelle Young est un rappeur et producteur américain, né en Californie en 1965. Il se fait connaître comme DJ, contracte son prénom et obtient le pseudonyme « Dre » puis rejoint les Wreckin’ Cru en 1983, et cinq ans plus tard les N.W.A qui cartonnent avec le titre Fuck tha Police. Son premier album The Chronic paraît en 1992, quatre ans plus tard il crée son propre label Aftermath, sur lequel il va propulser de nombreux artistes dont Eminem… Son second album paraît en 1999, intitulé 2001 il s’ouvre sur une intro repiquant la Deep Note associée au logo THX, ce qui lui vaut un procès et nous met d’emblée dans l’ambiance sans foi ni loi du gangsta rap, un style popularisé par Snoop Dogg qui fait partie des invités sur ce disque, et que connaissent tous les joueurs de GTA à force d’écouter Radio Los Santos dans leur bagnole… Un disque qui pulse avec The Next Episode ou Bang Bang, sans oublier la présence d’Eminem sur les excellents What’s the Difference et Forgot About Dre : de quoi passer outre la lourdeur caricaturale associée à ce genre de musique où l’argent facile, la violence et la misogynie sont rois.