Dmitri Shostakovich – Symphonies n°2 et 15

Dmitri Shostakovich est un compositeur russe né à Saint-Pétersbourg en 1906. Il apprend le piano et débute sa carrière de pianiste dans les salles de cinéma, où il accompagne les films muets. Il crée sa première symphonie à l’âge de 20 ans et la seconde un an plus tard, en l’honneur de la Révolution d’Octobre de 1917. Elle ne comporte qu’un seul mouvement où les instruments se succèdent dans un méli-mélo déconcertant, précurseur de Philip Glass et de Sibelius ; lorsque jaillit le chœur masculin j’y entends aussi un écho au War Requiem de Britten… Composée en 1971, soit quatre ans avant sa mort, la Symphonie n°15 fait un usage intense des percussions, flûtes et cordes dialoguant dans un certain brouhaha. J’en retiens le violon soliste du premier Adagio, persistant et posé comme une déambulation en forêt ; au sein d’un ensemble flotteux et parfois difficile à appréhender, paru chez Naxos et dirigé par Ladislav Slovák.