DJ Shadow – The Private Press

Six ans ont passé depuis le légendaire Endtroducing, avec lequel DJ Shadow s’est imposé en maître du collage musical « hip trip hop. » Paru en 2002, The Private Press utilise la même marmite et concocte un nouvel élixir fascinant, les beats de Fixed Income installant d’emblée un climat lounge où l’on a envie de déboucher une bonne bouteille… Giving up the Ghost procure une montée d’adrénaline prolongée par Six Days puis Mongrel Meets his Maker, le sample en intro de Right Thing ayant l’air de résumer la méthode de DJ Shadow pour parvenir à tant d’aisance. Une dizaine de morceaux répartis entre vocaux et instrumentaux, You Can’t go Home Again osant une reprise d’El Cóndor Pasa rendu célèbre 32 ans plus tôt par Simon & Garfunkel… Alors même si la surprise est passée et que certains jingles auraient pu être évités, lové dans son canapé cet album s’écoute aussi aisément que son aîné.