DJ Shadow – Endtroducing

Joshua Paul David dit « DJ Shadow » est un musicien et producteur américain né en 1972 à Hayward. Collectionneur de vinyles depuis l’âge de 12 ans, il est encore lycéen lorsqu’il réalise ses premiers mixes, qui le feront connaître dix ans plus tard grâce au label Mo’Wax. Sa technique alors pionnière consiste à mélanger des genres aussi divers que le funk, le rock, le jazz, l’ambient et le hip hop, aboutissant à des morceaux entièrement nouveaux au moyen de collages et de superpositions, de scratching et de rajouts à la beatbox… Paru en 1996, son album Endtroducing pousse cette logique à son paroxysme, exclusivement composé de samples provenant d’autres sources. 62 minutes d’un continuum sonore inextricable et pourtant harmonieux, largement instrumental à l’exception de quelques monologues enrobant 13 séquences enchaînées avec soin… Quatre ans plus tard, The Avalanches vont renouveler la performance avec un album remarquable lui aussi, mais c’est à Joshua que revient le mérite de la première fois, lui valant d’être assimilé aux origines du trip hop, à côté de Massive Attack ou Portishead.