dEUS – The Ideal Crash

Fondé à Anvers en 1991 autour de Tom Barman, Stef Kamil Carlens et Klaas Janzoons, dEUS est un groupe de rock indépendant belge. Signés chez Island, leurs premiers albums sont marqués par un goût de l’expérimentation tous azimuts qui ne déplairait pas à Frank Zappa et à Captain Beefheart… C’est en 1999 que le groupe signe son grand œuvre, avec un troisième opus d’une grande cohérence et cependant difficile à étiqueter, qui démarre sur les guitares de Put the Freaks up Front et se poursuit en douceur avec Sister Dew et The Magic Hour, où la voix de Tom Barman est doublée d’un violon ; autant de morceaux ciselés et qui préparent l’arrivée d’un des chefs d’œuvre de la musique indépendante : le temps d’écouter l’éponyme et accompli The Ideal Crash, nous voici à l’entrée d’Instant Street où bientôt basse et batterie vont tout emporter, les guitares se décupler et insensiblement monter plus haut, accélérant dans la frénésie, l’emballement d’un son touffu jusqu’à la chute finale. Brutal ! Heureusement, pour se remettre il y a encore l’excellent Everybody’s Weird, et sa rythmique à la Silver Apples.