Neil Young – Dead Man

Vingt-deux ans ont passé depuis On the Beach, Neil Young a surmonté bien des aléas lorsqu’il accepte de signer la bande originale du film Dead Man de Jim Jarmusch, deux ans après l’album Sleeps with Angels où il rend hommage à Kurt Cobain… Composé de six solos de guitare et d’un solo d’orgue, la musique de Dead Man oscille entre le noir et le gris, largement improvisée avec une guitare électrique en suivant la trame du film où Johnny Depp et Gary Farmer dérivent dans un western à la noirceur photogénique… À l’instar de la bande originale de Ghost Dog, du même Jarmusch et où les chansons sont entrecoupées de lectures, le disque reprend des extraits du film où l’on retrouve les poèmes de William Blake, et des dialogues cultes comme celui où Iggy Pop cuisine des haricots en forêt autour d’un feu de camp… Le voyage est profond et donne envie de revoir le film, surtout après avoir feuilleté le livret richement illustré. « Some are born to sweet delight, some are born to endless night… »