David Crosby – If I Could only Remember my Name…

Né en 1941 à Los Angeles, David Crosby est un auteur-compositeur-interprète américain. Cofondateur des Byrds en 1964, puis de Crosby, Stills, Nash (& Young) en 1968 (Neil Young les rejoint en 1969), il est au cœur du folk rock de la fin des années 60 et entame également une carrière solo dès 1971, sans toutefois se priver de collaborateurs chevronnés tels que Graham Nash, Joni Mitchell ou Michael Shrieve, batteur attitré de Santana… Crosby fera de la prison à plusieurs reprises pour consommation de drogues et possession d’armes à feu, mais avant ces dérives qui l’empoisonneront toute sa vie, il y a eu ce disque inclassable et atmosphérique : If I could only Remember my Name… Entre l’hymne hippie Music is Love et l’envolée cosmique I’d Swear there was Somebody Here, s’enchaînant l’air de rien ces chansons sont habitées d’un souffle diaphane. Tamalpais High et Song with no Words comptent parmi les morceaux de choix, ce dernier incarnant un fredonnement bucolique, une brise dans un champ de blé.