Compilation – New Wave vol. 2

Dans la foulée d’une première édition très accomplie, Polygram enchaîne avec 18 nouveaux incontournables des années 80, permettant de rafraîchir la liste de nos souvenirs… The Reflex est bienvenu mais pour Duran Duran je continue de recommander l’album Rio, Wang Chung et Dance Hall Days s’impose de même que Send me an Angel de Real Life ; il y a même une incursion de Johnny Rotten avec This is Not a Love Song (but of course son titre le plus policé), et aussi les Australiens Ice House avec Hey Little Girl… Change des Tears for Fears mérite d’être redécouvert sur l’album The Hurting, de même pour Sweet Dreams d’Eurythmics, Sounds Like a Melody d’Alphaville et What is Love? de Howard Jones ; mais en fin de compte ce sont les Buggles qui décrochent la plus belle madeleine, avec Video Killed the Radio Star et Trevor Horn qui chante comme s’il téléphonait du futur. « We can’t rewind, we’ve gone too far… »

acheter ce disque