L’Age d’Or du Disco

Scorpio Music est un label indépendant français, créé en 1976 par Henri Belolo et qui contribua à la vague disco du début des années 1980. On lui doit également d’avoir révélé Break Machine, en 1984 avec le titre Street Dance. Le jour où j’ai déniché cette compilation, je n’ai pas hésité car elle contient deux des plus grandes chansons disco jamais écrites : Upside Down et Funkytown. Bien sûr, que les Village People entonnent leur éloge des auberges de jeunesse n’était pas pour me déplaire, ni que Donna Summer me gave de son « truc chaud » et encore moins qu’Evelyn Thomas délivre son légendaire High Energy. Si en plus je pouvais acquérir, pour la postérité du disco français, un single de Patrick Juvet et un autre de Cerrone, tout en rassasiant mon appétit pour les rugissements d’Eartha Kitt, il n’allait plus rien manquer à ma panoplie de nostalgique en pattes d’éléphant ! Côté livret, on se contentera d’un indien en couverture peint par Djaeff Mahler, et de la liste des chansons… Alors quoi, ne vas-tu pas m’emmener à la ville funky ?