Isle of Wonder, Music for the Opening Ceremony

Paru à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques de Londres, ce double cd reflète une certaine idée de la musique britannique ; et quand j’ai vu que cette compilation contenait cinquante minutes de musique d’Underworld, je n’ai pas hésité… And I will Kiss est grandiose et les chœurs de Caliban’s Dream transportent, il y a deux versions de Dark and Long, Rez et Crocodile ont été remixés par le DJ drum’n bass High Contrast, lui-même présent avec six morceaux dont l’incroyable Moon Watcher… Les Arctic Monkeys sont à la hauteur de Come Together, et bien malin celui qui n’éprouvera aucun frisson à l’écoute des Chariots of Fire de Vangelis ; Mike Oldfield offre un medley surprenant, les Fuck Buttons sont olympiens et les Chemical Brothers galvanisent, David Bowie est de la partie et U2 n’est pas en reste, ni les Pet Shop Boys surgissant comme une fleur avec West End Girls… Festives et bourrées d’énergie, ces deux heures trente de musique enchaînée sont un ravissement.