Dance Dance Dance Gold

Eh oui, encore une compil de disco ! Histoire de retrouver Le Freak de Chic, Indeep et son avant-gardiste Last Night a DJ Saved my Life, les Commodores et leur sensuel Nightshift en hommage à Marvin Gaye ; ou encore George McRae et son Rock Your Baby, le Murphy’s Law de Cheri et When the Going gets Tough, the Tough get Going du Caribéen Billy Ocean ; mais aussi Street Dance de Break Machine, Chase de Giorgio Moroder (le thème principal de la bande originale de Midnight Express) et enfin non des moindres, le tube planétaire de 1979 : Born to be Alive de Patrick Hernandez… J’ai cité neuf titres parmi trente-quatre sélectionnés avec soin sur le label Arcade, fondé en 1972 et précurseur dans le domaine des compilations incluant les versions originales des chansons, c’est-à-dire interprétées par les véritables artistes au contraire d’un usage répandu à l’époque consistant à employer des musiciens de studio exécutant à bas coût des reprises sans intérêt, et qui pouvaient tromper l’amateur peu attentif au moment de son achat… Ici tout est authentique, pour une plongée atemporelle parmi les rois de la soul et du disco.