Au(x) Suivant(s)

Vingt ans après la mort de Jacques Brel, douze artistes se sont essayés au genre périlleux de l’album hommage. Douze personnalités de la chanson française, dont la diversité assumée fait la force de cet album, car nul n’a cherché à imiter le maître ou plutôt si, mais ceux-là font partie des mauvais titres et nous leur faisons une fleur en ne les citant pas… Du Tango Funèbre éreinté par Bashung à La la la mâchouillé par Arno, notre ivrogne préféré talonné par un Dick Annegarn bredouillant de sincérité sur Jef ; jusqu’à l’incarnation monumentale de Ces gens-là par Noir Désir, le point culminant de l’album, ces réappropriations des chansons les plus émouvantes de Brel laissent une trace vraiment nouvelle ; crûment lyrique avec Zebda reprenant Jaurès, désenchantée sur la litanie d’Au suivant dans la bouche de M, d’une sensualité à couper au couteau Sur la Place avec Arthur H. Un disque décomplexé, présenté dans une édition digipack soignée que Brel n’aurait sans doute pas désavoué.