Claude Nougaro – Une voix, dix doigts

Une voix, dix doigts est un double album de Claude Nougaro enregistré à Blagnac en 1991. Tout est dit dans le titre : accompagnée d’un simple piano, la voix caillouteuse du Toulousain traverse son répertoire le temps d’un concert où La Pluie fait des Claquettes et Quatre Boules de Cuir luttent au milieu du ring, Les Mots cherchant leur place… Vingt ans après Sœur Âme et quelques nougayorkeries, Claude court dans Paris pour sauver Une Petite Fille, se souvient de Jacques Audiberti avec Chanson pour le maçon, avant de finir gangster malchanceux dans À bout de souffle… Avec son ami Maurice Vander au piano (que l’on trouvait déjà aux côtés de Jean Bertola), Nougaro donne à ce tour de chant une dimension intime et improvisée, un récital entre Jazz et Java où plane à la fois Michel Jonasz et Boris Vian.