Chilly Gonzales – Solo Piano II

Après avoir prêté ses mains pour le tournage du film Gainsbourg de Joann Sfar, en 2009 où il a également battu le record du plus long concert de piano (27 heures) puis collaboré deux ans plus tard avec Daft Punk ; en 2012 Chilly Gonzales repasse aux choses sérieuses avec Solo Piano II, où ses doigts déliés bataillent le long du clavier le temps de 14 nouvelles mélodies… Kenaston glisse tout seul, ça ruisselle et la douceur violente de Minor Fantasy et Nero’s Nocturne renvoie aux Gymnopédies avec mélancolie, comme une passerelle entre deux siècles… Je songe à la guirlande sonore d’Aquarium lorsque j’écoute Venetian Blinds tandis qu’Evolving Doors ressemble à du Janacek sous stéroïdes ; Othello titillant mes tympans en cultivant le grand écart sur clavier avant Train of Thought, doux et enveloppant comme Rachel’s… Alors même s’il n’a pas la force de frappe du premier, servi dans une remarquable édition digipack où figure un fac-similé des partitions originales, Solo Piano II joue toute la gamme des émotions.