Can – Monster Movie

C’est en revenant d’un voyage à New York en 1966 que le pianiste classique Irmin Schmidt décide de créer Can, suite à sa rencontre avec Steve Reich et Terry Riley, mais également Andy Warhol et le Velvet Underground. Il recrute deux autres musiciens classiques, Holger Czukay et David C. Johnson, qui furent l’élève et l’assistant de Karlheinz Stockhausen. Leur culture musicale les rend ouverts à toutes les influences du moment, d’où ils vont faire émerger quelque chose de neuf mais ce sera sans Johnson, qui claque la porte en désaccord avec la tournure rock que prend le groupe… En 1969 ils se nomment encore The Can et ont été rejoints par le guitariste Michael Karoli et le batteur Jaki Liebezeit ; puis sortent Monster Movie avec le chanteur Malcolm Mooney, dont la voix spécifique fait vite oublier l’allusion au son du Velvet : textes scandés et batterie réverbérée, boucles de sons répétés, étirées dans différents couloirs où chacun finit par se rejoindre, les prodigieuses 20 minutes de You Doo Right enfoncent tous ces nouveaux clous ! Car la factory de Can est en place, et va tout péter pendant les six prochaines années.