Cab Calloway – L’Art Vocal vol. 6

Cabell « Cab » Calloway est un chanteur de jazz américain né en 1907. Il grandit à Baltimore, prend des cours de chant dès 15 ans puis monte différentes formations de jazz ; avant de jouer en 1930 aux côtés de Duke Ellington sur la scène du Cotton Club, situé à New York dans le quartier de Harlem. Le succès est rapide, propulsé par la chanson Minnie the Moocher où les mots de Cab sont typiquement repris en chœur par le reste du groupe, puis à nouveau par Cab qui les modifie soit en improvisant à la manière d’un instrument de musique, ajoutant des syllabes ou des onomatopées ; car Calloway a aussi joué sous le parrainage de Louis Armstrong au Sunset Cafe de Chicago, où il est passé maître dans l’art du scat. Zaz Zuh Zaz est un autre exemple de succès populaire, où le même type de délire vocal surplombe un orchestre de trompettes et piano… D’autres classiques émaillent ce disque témoin d’une époque foisonnante, de Sweet Georgia Brown à l’étonnant Utt Da Zay, dont la mélancolie emporte au-delà des mots, et sans le vaudeville habituel.