Burial – Untrue

De son vrai nom William Emmanuel Bevan, Burial est un musicien britannique établi à Londres. Il compose ses morceaux sur ordinateur mais revendique l’utilisation d’un simple éditeur numérique au détriment de tout séquenceur ou tracker, conférant à sa musique une tonalité et une chaleur particulières, en laissant la place à d’infimes imperfections, décalages… Paru en 2006, son premier album éponyme est salué par la critique, mais Burial est un personnage tellement discret que la rumeur prétend d’abord qu’il s’agit d’Aphex Twin… L’année d’après, il confirme sa percée avec Untrue et décroche même un « A » auprès de Robert Christgau, le papy conservateur de la critique américaine ! Mille-feuille organique d’une présence incroyable, ni mélodieux ni mécanique mais plutôt lourd et aérien, Untrue ne ressemble à rien de connu. Et si Archangel séduit à la première écoute, il en faut davantage pour investir Ghost Hardware ou Etched Headplate, tandis que Raver réconcilie tout le monde… « Choose life ! »