Brian Eno – Here Come the Warm Jets

Né en 1948 à Woodbridge, Brian Eno est un auteur-compositeur-interprète et plasticien anglais. Précurseur de la musique électronique ambient, sa carrière débute aux côtés de Roxy Music en 1971, dont il se sépare rapidement en raison de frictions avec le chanteur Bryan Ferry… Son premier album solo Here Come the Warm Jets paraît en 1974, il a été enregistré en deux semaines aux côtés d’invités prestigieux, en particulier les guitaristes Robert Fripp de King Crimson et Phil Manzanera de Roxy Music… Hésitant d’un titre à l’autre entre glam rock et pop avant-gardiste, annonciateur de la collaboration à la trilogie berlinoise de David Bowie, ce disque brille par un manque d’unité tellement flagrant qu’il en devient pertinent, comme si Eno avait vomi toutes ses influences d’un coup. Indigeste par endroits (Blank Frank), débridé ailleurs (Baby’s on Fire) et souvent sublime (Driving me Backwards, Here Come the Warm Jets), le foisonnement est plutôt réussi.