Brian Eno & David Byrne – My Life in the Bush of Ghosts

En 1981, Eno signe l’un des albums les plus audacieux de sa carrière aux côtés David Byrne, le chanteur et membre fondateur des Talking Heads. Inspiré par le roman du même nom de l’écrivain nigérien Amos Tutuola, My Life in the Bush of Ghosts évoque la culture africaine à travers ses rythmes tribaux et une utilisation sans précédent de samples issus de sources cosmopolites… Il y a Regiment où le chanteur libanais Dunya Yusin prête sa voix, mais aussi les séquences passées en boucle d’un sermon du révérend américain Paul Morton sur Help me Somebody, tandis que la voix vocodée de la chanteuse égyptienne Samira Tewfik préfigure avec A Secret Life le travail de Björk… Entre world music, hip-hop visionnaire et balbutiements electro, ce disque inclassable vole si haut que même aujourd’hui, il faut se pincer avant d’admettre quel a été son apport… Depuis ce dernier choc je ne m’intéresse plus trop à la vie de Brian, je sais qu’en 1994 il a accepté de composer la musique de démarrage de Windows 95, mais il a avoué l’avoir fait sur un Mac.