Brian Eno – Before and After Science

En décembre 1977 revoilà Brian dans ses habits glam, alternant les styles comme pour faire coexister les différentes facettes de sa musique. Sur Before and After Science, Eno s’est en effet à nouveau entouré des deux Phil (Manzanera et Collins), de Fripp mais aussi de Jaki Liebezeit du groupe Can, assurant la batterie sur le rutilant Backwater… Après s’être défoulé sur 5 morceaux qui partent dans tous les sens, du réjouissant Kurt’s Rejoinder (avec collages de l’Ursonate du poète dadaïste Kurt Schwitters) à l’exaspérant King’s Lead Hat (un anagramme de Talking Heads dont Eno produira plusieurs albums dès 1978), la seconde partie du voyage se déroule dans un tunnel apaisé où Julie with… et By this River tiennent la corde. Historiquement il s’agit de la face B du vinyle, dont la couleur musicale s’oppose ici à la A, un exercice courant dans les années 70 et qui permettait d’écouter seulement sa face préférée ; ou bien les deux faces dans l’ordre convenant à son humeur ; ou encore les deux faces dans un ordre aléatoire, à condition de ne pas regarder comment avait été rangé le disque la fois précédente. L’analogique autorisait de ces trucs…