Bob Dylan – Bringing It All Back Home

Cinquième album studio de Bob Dylan, Bringing it all Back Home paraît en 1965 et marque la transition vers un son électrique, les sept premiers morceaux étant accompagnés par une dizaine de musiciens de studio à la guitare, au piano et à la basse. Ce virage va dérouter certains fans de la première heure, et pour être apparu sans prévenir avec une guitare électrique, Dylan sera sifflé lors d’un concert à Newport en 1965 ! Et c’est en partie mérité, à l’exception de She Belongs to Me, un ode élégant et ambigu à l’amour d’une artiste… Quant aux quatre titres restants (dont le fameux Mr. Tambourine Man), si Dylan redevient maître de sa guitare et de son harmonica, il prend ses distances par rapport à son statut de chanteur engagé au profit de textes poétiques ;, à cet égard, It’s Alright Ma (I’m only Bleeding) est le titre le plus réussi de l’album… Sur la couverture, Bob est à nouveau avec une femme, ce n’est pas Baez et elle fume une cigarette devant la cheminée.