Boards of Canada – Tomorrow’s Harvest

Huit années ont passé depuis The Campfire Headbase, pendant lesquelles les frères écossais se sont ressourcés, ont voyagé peut-être jusqu’à San Francisco, dont on voit les contours sur la pochette du digipack, à nouveau un bel objet où photographies d’antennes, de radars ou de désert, de barbelés précèdent et prolongent ce que l’on va entendre… Enregistré dans le calme de leur studio d’Hexagon Sun, sur les collines de Pentland au sud d’Édimbourg, Tomorrow’s Harvest marque un retour aux sources doublé d’un certain virage vers la techno, voire le post rock à entendre la batterie de Jacquard Causeway, sans doute enregistrée en live. Que ce soit sur Palace Posy, Reach for the Dead ou New Seeds, c’est à la fois la rythmique et la tendance à faire mélodieux qui ont évolué, au point d’évoquer les anglais d’Orbital auxquels Michael et Marcus auraient voulu ne jamais ressembler ! Mais il suffit d’entendre White Cyclosa, Cold Earth ou Nothing is Real pour se convaincre qu’aussi longtemps qu’ils chériront bandes magnétiques et souffles analogiques, cela n’est pas près d’arriver.