Boards of Canada – Geogaddi

Paru quatre ans après Music Has the Right to Children, le second album des Boards of Canada en reprend la recette et l’amplifie avec brio, non par paresse mais parce qu’ils explorent depuis le début leur propre veine, et sont précisément appréciés pour cela… Les 23 titres de Geogaddi alternent entre des messages tournant autour d’une minute, où des voix parfois passées au vocoder délivrent des informations plus ou moins sibyllines, comme Dandelion ou Energy Warning ; et qui sont autant de liants entre des morceaux beaucoup plus longs, d’une grande densité dans les textures et les rythmes surajoutés aux boucles de synthés faisant leur signature, de Music is Math, Gyroscope et son tournis stéréophonique à Sunshine Recorder et 1969, ces deux titres flirtant à nouveau avec la thématique de la secte de Waco, à l’instar de leur ep paru deux ans plus tôt… Un album où l’étrange l’emporte sur le récréatif, dans un dosage kaléidoscopique souligné en couverture ainsi que sur les photos intérieures, où visages et prismes nous renvoient la même envie : presser la touche répétition de notre platine.