Blonde Redhead – Melody of Certain Damaged Lemons

Retour à un digipack soigné comme savent si bien les faire Blonde Redhead, pour ce cinquième opus avant changement de label, avec un livret dépliable qui permet une lecture façon vinyle très agréable… Enregistré en vingt jours et toujours produit par Guy Picciotto ; le trio Simone, Amedeo Pace et Kazu Makino enfonce le clou de mélodies intactes et entraînantes avec In Particular ou This is Not, mais aussi blafardes dans Melody of Certain Three, voire endommagées sur Mother, titre inaudible de prime abord… Exigeant sans être opaque, un tel ensemble s’équilibre par quelques aménagements, comme d’inviter tantôt Toby Christensen au piano, et puis il y a cette ambiance à la Kubrick difficile à expliquer, sinon que le titre In Particular est sans doute une référence au personnage d’Alex dans Orange Mécanique d’après le roman d’Anthony Burgess, une impression qui me semble confirmée avec l’instrumentale Ballad of Lemons. Et comme Blonde Redhead n’est jamais à un niveau de lecture près, l’auditeur attentif pourra découvrir, en lisant à la suite les dix titres de l’album, une autre histoire…