Black Sabbath – Paranoid

Paranoid est le second opus de Black Sabbath. Ils l’ont publié à peine sept mois après leur premier disque, en bon groupe de métal suivant l’adage : il faut battre le fer pendant qu’il est chaud… À l’origine l’album devait s’intituler War Pigs, une chanson critique envers la guerre du Vietnam et qui ouvre le bal de façon saisissante, la guitare d’Iommi noyée sous la complainte de sirènes aériennes, jusqu’au chant déclaratif, accusateur d’Ozzy et ponctué de very lourds riffs. Mais c’est le titre consensuel Paranoid qui sera retenu, en référence au single du même nom. Devenu l’un des titres les plus connus du groupe, il aurait été composé à la dernière minute en studio, afin de rallonger l’album… C’est à partir de la troisième chanson que ce disque devient remarquable, avec la ballade psychédélique Planet Caravan suivie du typé Iron Man, où voix et guitare se la jouent linéaires. Le temps de se laisser rassasier par 7 minutes de Hand of Doom, un morceau qui sonne encore très rock. En couverture, un guerrier décomposé. Fantomatique.