Björk – The Best Mixes from the Album Debut for all the People who don’t buy White Labels

Derrière le plus long titre de cd que je connaisse se cache la première compilation de remix de Björk, parue un an après Debut et dont elle décline 4 titres phares, proposant en tout 6 morceaux de longueur et d’intérêt variables… Pour le dire simplement, Les Meilleurs Remix de l’Album Debut pour tous les Gens qui n’achètent pas de Labels Blancs renferme deux perles au début et à la fin de l’album : Human Behaviour revu par Underworld durant 12 minutes, et One Day corrigé pendant 9 minutes par The Sabres of Paradise. Que l’on ne s’y trompe pas, rien n’a été fait sans l’accord de Björk qui est à la production, mais ces deux titres sont supérieurs aux originaux et justifient l’ensemble de l’exercice. Du temps des vinyles, les White Labels désignaient de futurs albums « sans rien d’écrit sur l’étiquette », lancés à tirage confidentiel auprès des DJ pour promouvoir de nouveaux talents mais aussi tester le retour d’artistes oubliés, sans que leur nom ne véhicule de préjugés… Présenté dans un banal fourreau en carton, ce cd pousse l’allusion assez loin, au point de se demander si c’était afin de jauger l’incroyable come-back d’Underworld.