Björk – Gling-Gló

Née à Reykjavík en 1965, Björk enregistre son premier disque à l’âge de 12 ans, après un radio-crochet. D’autres groupes vont jalonner sa jeunesse, entre punk et rock jusqu’à ses 21 ans qui marquent la naissance des Sugarcubes, le temps de trois albums avant d’entamer une carrière solo, sept ans plus tard avec Debut. Auteur compositeur et interprète multipliant les expériences sonores, actrice dans Dancer in the Dark de Lars von Trier, quitte à désarçonner son public Björk est toujours en quête de nouvelles formes d’expression… Entre les Sugarcubes et Debut il y a eu Gling-Gló, un recueil de chants traditionnels islandais au sein du trio Guðmundar Ingólfssonar, où Björk est à la voix et à la guimbarde. Si si. Un album sur lequel on se précipitait dans les années 90, histoire d’avoir quelque chose à écouter en attendant la suite (sa voix y est déjà sublime), mais qui revêt désormais un caractère de curiosité. Certains titres sont jazzy comme Ástartöfrar ; Pabbi Minn est émouvant et Ruby Baby est un des rares titres chantés en anglais.