Bill Bruford – One of a Kind

Né dans le Kent en 1949, Bill Bruford fut le batteur du groupe Yes entre 1968 et 1972. On le retrouve ensuite aux côtés de Genesis puis de King Crimson (c’est lui sur The Talking Drum), avant de monter son propre groupe qu’il nomme Bruford (sic), aux côtés de Dave Stewart aux claviers (pas celui d’Eurythmics), d’Allan Holdsworth à la guitare et de Jeff Berlin à la basse. Six ans plus tard, Bill Bruford formera Earthworks, où il assouvira pleinement ses penchants pour le jazz… Second album de Bruford (le groupe), One of a Kind embarque l’auditeur vers des terres où les genres fusionnent, à travers une série de dix instrumentales où la paire batteur-bassiste force l’admiration à chaque tournant, me donnant envie d’écouter Head Hunters d’Herbie Hancock tandis que la guitare d’Allan Holdsworth fait le reste, évoquant Pat Metheny… Citons Fainting In Coils qui contient une introduction parlée et une pause magistrale à base de flûte, digne des King Crimson ; mais aussi Forever until Sunday et son irrésistible crescendo. J’aime le jazz quand on entend bien la basse.

acheter ce disque