Bed – New Lines

Des boucles de guitares s’enroulent autour d’arbres coupés depuis longtemps, un chant pressé entonne un refrain diaphane, rejoint par une voix réverbérée et les cordes s’enhardissent ; duo avec chœur à suivre puis les guitares se déchaînent et la batterie aussi : ça c’est Newsprint et en couverture a été dressée une table sans nappe, où les convives s’observent dans des pauses sophistiquées, attendant d’être débités comme des troncs colorés. Voir la photo à l’intérieur du livret, foisonnant carnet de voyage… Trois ans après l’écrin Spacebox, Bed sort de son silence avec un bruit moins unifié. A New Start déploie avec entrain sa rythmique impeccable, c’est sur le plan vocal que persiste cet effet agaçant, comme s’il fallait soudain incarner la French Touch ; une fausse prise de risque qui fait désordre, et la chute dont veut nous convaincre Memories of You n’y change rien. L’ornement a chassé la pureté ; tout est devenu si plaisant que pour la magie, on repassera.