Bauhaus – Press the Eject and Give me the Tape

« We Love our Audience ! » assénaient-ils sur Spirit, le titre phare de leur album précédent, et ils vont nous le prouver sur ce live d’une grande cohérence sonore, bien qu’il ait été capté à trois endroits différents… D’abord surpris de ne pas retrouver Spirit en concert, à la place de ces premiers titres trop sages quand on sait ce dont Bauhaus est capable en studio, ceci est vite oublié quand arrive la grosse surprise de ce disque : Bela Lugosi’s Dead en version intégrale, leur premier single qui ne figurait jusque-là sur aucun album. Un hommage d’outre-tombe à cette icône du cinéma muet des années 30, un concentré de 9 minutes à la fois dark & dub, où l’on retrouve toute la singularité de Bauhaus et plébiscité par John Peel à la BBC. Les bonus font un peu remplissage, sauf le touchant Waiting for the Man de Lou Reed, avec Nico en personne au micro. La photo de couverture est fascinante, indescriptible et signée Eugene Merinov.