Babatunde Olatunji – Drums of Passion

Babatunde Olatunji est un percussionniste africain né au Niger en 1927. Il grandit dans les traditions musicales de son village, déménage à Atlanta dans les années 50 après avoir obtenu une bourse, et sort diplômé du Morehouse College. Passionné de jazz, il rencontre Coltrane et enregistre aux côtés de Stevie Wonder avant de publier son premier album en 1960, Drums of Passion qui va le révéler en Europe et aux États-Unis, inspirant Gainsbourg en 1965 puis Santana avec Jin-go-lo-ba en 1969… Dans la peau d’un conducteur de train où les tambours se sont substitués à la locomotive (Akiwowo) ou bien imitant la trépidation du monde moderne (Kiyakiya), Olatunji et ses chœurs se répondent sur des rythmes hypnotiques précurseurs de Guem… J’aime aussi Shango où un hommage est rendu au « Dieu du Tonnerre » et qui s’enflamme durant sept minutes de crescendo ensorcelant, à l’image de cet album réédité chez Sony en 2002 et accompagné d’un livret garni de commentaires sur les chansons.