Astor Piazzolla – Muerte del Angel

Astor Piazzolla est un compositeur et interprète de tango nuevo argentin né à Buenos Aires en 1921. Son père lui offre un bandonéon à l’âge de 8 ans, pour lequel il se passionne après avoir vu un concert d’Elvino Vardaro. Il forme un premier groupe puis rejoint à 17 ans l’orchestre du club Germinal, étudie la musique classique et obtient une bourse au Conservatoire de Fontainebleau où ont enseigné Stravinsky et Dutilleux ; y trouve sa voie et commence à publier sa musique où le jazz se mêle au tango… Paru chez Milan en 1997, Muerte del Angel est un concert enregistré en 1973 au Théâtre Odeón de Buenos Aires ; où accompagné par son Quintet le bandonéon de Piazzolla éblouit avec Verano Porteño, parcouru de glissandos caractéristiques. On fait de la place dans sa poitrine pour la mélancolie aérienne de Milonga del Angel et Adiós Nonino, précédant les coups de poignard de Muerte del Angel avant le piano flamboyant d’Otoño Porteño… Expressif et charnel, du tango dans le caniveau à Richard Galliano qui était ami avec Piazzolla et a composé le générique de la série télévisée PJ, en passant par Terry Gilliam qui a utilisé un titre du maître dans L’armée des douze singes : tout commence avec Piazzolla.