Arno – A Poil Commercial

Né à Ostende en 1949, Arno Hintjens chante aussi bien en français qu’en anglais et en néerlandais. Le public français le découvre en 1990, grâce à quatre chansons sur la bande originale du film Merci la Vie de Bertrand Blier. Connu pour son éclectisme musical, sa forte présence sur scène et son franc-parler, Arno est fantastique et le proclame d’emblée sur son huitième album solo, précisant que « nothing is real » avant de nous entraîner dans son lit, où cette fois il s’endort seul car « love is a big joke » dans ce second morceau electro, arrangé par l’élégant Craig Armstrong. Accordéon et guitare cohabitent sur Oh La La La, la ronde est gaie jusqu’à Mon Anniversaire qui fiche le cafard ; mieux vaut aller se saouler la gueule sous le balcon de Marie-Christine, dans une reprise de Nougaro plus vraie que nature. Tout l’album s’égrène ainsi, entre humour pince-sans-rire et envolées d’écorché, sur des ballades pêchues où l’on est à la fois fou et triste. À osciller ainsi entre le besoin d’être aimé et une affirmation de soi sans partage, c’est un peu nous-même qu’Arno met à poil.