Antony & The Johnsons – I am a Bird Now

Né en Angleterre en 1971, Antony Hegarty vit aux États-Unis depuis l’âge de 10 ans. Il fonde Antony and the Johnsons en l’an 2000, interprètent l’année suivante la chanson Mysteries of Love de David Lynch et Angelo Badalamenti, sur un ep remarqué par Lou Reed qui va faciliter la sortie de I am a Bird Now, leur second album. Avec Hope There’s Someone la voix d’Antony est d’abord douce, jusqu’à cette flambée de chœurs venant submerger, déchirer le piano vers My Lady Story, où il nous confie son charmant secret… Un album tout en désirs, aux textes sans détours et avec des hôtes de marque, comme l’idole d’enfance Boy George ; ou bien Lou Reed, le mentor des débuts. Des chansons qui se décomposent en petites touches mélancoliques, musicalement très riches. Le livret est à la hauteur de ce disque à fleur de peau, il se dévoile comme une corolle et révèle de troublants portraits, la photo de couverture représentant l’actrice Candy Darling sur son lit de mort.