Alain Bashung – Osez Joséphine

Lorsque Bashung s’envole pour Memphis, à l’occasion de son album Osez Joséphine qui y sera largement enregistré, c’est pour faire le plein de reprises en s’abreuvant aux sources du blues folk, avec Nights in White Satin et She Belongs to Me, du rock’n roll avec Well all Right et même de la country sur Blue Eyes Crying in the Rain. Autant d’hommages à cette musique qu’il aimait tant, que ce soit The Moody Bues, Bob Dylan, Buddy Holly ou Willie Nelson ; et l’on sent le plaisir qu’il a pris à réaliser ce vieux rêve, même si le côté « back to the roots » offre un contenu assez convenu. Mais personne n’a oublié le clip de Mondino sur Osez Joséphine, où un cheval blanc tourne autour d’une piste de cirque, avec au milieu la guitariste aux glissando hennissant, tandis que les rêves de Madame nous rappellent les soirées ciné sur Arte…