AC/DC – Highway to Hell

Créé par les Australiens Angus et Malcom Young en 1973, AC/DC compte parmi les pionniers du hard rock ; mais les frontières étant floues, certains considèrent leur musique comme du rock’n roll. Highway to Hell est le sixième album du groupe, c’est aussi leur premier gros succès, endeuillé par la mort de leur chanteur Bon Scott à l’âge de 34 ans, suite à une intoxication alcoolique… Bien que ce ne soit pas mon genre favori, je suis attaché à mes albums de metal car leur écoute ne déçoit pas, ce sont des valeurs sûres et derrière la distorsion des guitares, Highway to Hell infuse subtilement le blues et le rock, évoquant parfois jusqu’à l’improbable Exile on Main Street. Côté pochette Angus Young joue au gros dur, affublé des cornes et de la queue du diable, avant de se révéler un puissant mélodiste sur Touch too Much ou Night Prowler. Hormis quelques photos signées Jim Houghton, le livret se contente de lister les titres de l’album.