Mouse on Mars – Autoditacker

Formé à Düsseldorf en 1993 par Jan St. Werner et Andi Toma, Mouse on Mars est un combo de musique électronique allemand. Ils grandissent sur les terres de Kraftwerk et publient un premier album chez Too Pure, le même label que Pram… Paru en 1997, Autoditacker mélange krautrock et Intelligent Dance Music, où Juju rappelle les sauts de puce de Kreidler et Tamagnocchi la batterie de Neu! ; le tumultueux Tux & Damask flirtant avec Mr. Scruff et Red SnapperLætitia Sadier baragouine en français sur Schnick Schnack, façon Dimitri from Paris et l’on n’a pas vu l’heure tourner en compagnie de ces martiens plus désinvoltes que Parmegiani ; tout comme je n’ai pas vu passer ces neuf ans et demi durant lesquels j’ai pris plaisir à commenter chaque cd de ma discothèque… Je poursuivrai l’exercice de temps à autre, au gré de nouvelles acquisitions et en espérant avoir élargi l’horizon musical de mes lecteurs.

Tambours du Burundi – Batimbo, Musiques et Chants

Inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2014, la « danse rituelle au tambour royal » fait partie des traditions du Burundi, un pays situé entre le Congo et le Rwanda. Une dizaine de tambours dicte la cadence tandis que d’autres percussions ajoutent leurs variations ; chaque tambourinaire se lève et exécute une danse évoquant ses ancêtres ou mimant des actions héroïques, scènes de chasse ponctuées de cris… Paru chez Playa Sound en 1991, ce disque restitue la densité de ces pratiques atemporelles, à commencer par Ubumwe dont les 16 minutes installent une transe qui a peut-être inspiré Guem ; ou bien Rufuku et sa mélodie produite par la sanza, un petit clavier en bambou posé sur une boîte de conserve, où le narrateur est une taupe qui se venge dans les jardins de ceux qui la rejettent… Les murmures de Ngorore Y’Abahinda font penser au chant caverneux de Tricky, avant Ngwiza ou deux femmes évoquent la vie quotidienne dans un dialogue nommé akazehe et qui me rappelle Titina… 17 chants dont la poésie est commentée dans le livret accompagnant ce disque rare, plus anciens que Medúlla et métronomiques avant Six Marimbas.